Traduction fr

Dracula

CULTIVER UN DRACULA
 
 
Les Dracula sont des orchidées épiphytes pour la plupart d’entre elles, originaires des Andes jusqu’en Amérique Centrale. Elles poussent dans les forêts d’altitude, dans une humidité quasi permanente, et à des endroits plutôt ombragés.
En culture, ce sont des orchidées qui auront besoin d’une lumière tamisée, (un excès de soleil direct pouvant provoquer des brûlures des feuilles). La température nocturne doit idéalement descendre aux environs de 10 à 12°C en particulier l’hiver, et l’été, il faut faire en sorte que les plantes restent dans un endroit qui ne chauffe pas trop (maximum 26/28°C).
Les tiges florales sortent souvent sous le pot, c’est pour cela que les Dracula sont cultivés dans un pot ajouré, et en suspension. Faites en sorte que la plante soit suspendue sans être plaquée contre un mur, de manière à ce que la plante soit bien ventilée sur toutes ses faces.
Il faudra arroser aussi souvent que nécessaire pour que le substrat reste humide au toucher. Pour cela, contrôlez régulièrement l’humidité du substrat : s’il commence à sécher, plongez délicatement la plante dans une bassine d’eau de pluie idéalement, à température ambiante pendant cinq à dix minutes, puis égouttez la plante avant de la remettre à sa place. Vous pouvez aussi remplacer les bains par des vaporisations régulières.
Pour fertiliser, ajoutez un peu d’engrais pour orchidées (en alternant engrais croissance et engrais floraison), un arrosage sur deux l’été et un arrosage sur trois l’hiver. Attention, ne sur-dosez jamais les engrais.
Rempotez tous les deux ans au printemps dans du substrat Orchiata Classic mélangé à un peu de sphaigne, en prévoyant éventuellement un pot plus grand. N’oubliez pas qu’il faut un pot ajouré pour les Dracula.
 
Pour conclure, les règles de culture des Draculas pourraient se résumer ainsi :
Plutôt frais l’hiver, pas trop chaud l’été, substrat humide en permanence, fertilisation régulière, bonne ventilation, rempotage tous les deux ans.
 
Bonne culture de votre Dracula !
 
Notre choix de Dracula