Traduction frTraduction gbTraduction es

Une détermination payante

Pourquoi une détermination payante ?
 
Souvent, dans le cadre de la pépinière, je suis sollicité par des particuliers pour déterminer des plantes présentes dans leur jardin ou rencontrées lors d'un voyage. Je ne parle pas ici des clients fidèles et de longue date qui, paradoxalement, n'abusent jamais de la situation, certains entrant même dans une vraie relation de partage et de respect. Habituellement, la personne qui me contacte se propose d'envoyer des échantillons du végétal ou une série de photos. Au premier degré, cette sollicitation génère une agréable sensation d'honneur et d'estime de soi mais en poussant un peu plus profondément l'analyse, tout un chacun pourrait en arriver au constat moins valorisant qu'il n'y paraît et que je vais essayer d'expliquer. Cette démarche est destinée à ouvrir la réflexion de chacun : tant pis si vous ne la comprenez pas mais merci par avance si vous la trouvez légitime !

Un parallèle pédagogique
Oublions un instant que nous parlons de plantes (ou d'une manière plus générale du vivant) et faisons un parallèle avec d'autres métiers. Vous appelez un pneumologue au hasard et en supposant que vous puissiez lui parler, vous lui demandez pourquoi vous avez du mal à respirer ; pire vous lui demandez qu'il interprète les analyses que vous vous apprêtez à lui lire.Tout cela est bien sûr caricatural afin de balayer aussi simplement que possible un large spectre de demandes. Je crois que personne ne fait ces choses.

La plante, c'est du loisir
Voilà à mon avis où se situe le nœud de cette dérive : travailler dans la plante et surtout celle de collection, celle qui sort justement des sentiers battus, c'est avant tout affaire de passion et de loisir donc, ça ne coûte rien car la passion c'est généreux. Certes le pépiniériste est considéré comme un professionnel mais justement dans ce qu'il peut transmettre gratuitement parce qu'il c'est apparemment un passionné comme moi.
 
C'est oublier que derrière chaque conseil apparemment anodin, il y a des heures de documentation qui correspondent à un budget pour acheter des livres spécialisés souvent très chers, il y a des dizaines ou plus d'échecs avant de maitriser une culture, il y a du temps pour vous apporter des réponses si convoitées, bref il y a une somme de compétences et d'expertises qui ne sont pas reconnues à leur juste valeur parce que, et j'y reviens, la plante est considéré comme un produit qu'en apparence n'importe qui peut multiplier et qui donc n'a pas la valeur d'un produit complexe manufacturé. On trouve normal que certaines entreprises encaissent des frais de facturation mais on rechigne à payer une détermination de plante juste par satisfaction intellectuelle ! "Allons-donc ! Payer pour apprendre à cultiver ou connaître des plantes ? Des cours de cuisine d'accord mais des plantes !"


Déterminer une plante
L'exercice est à double tranchant car si vous ne savez pas ou vous vous trompez, votre réputation devient suspecte et vous perdez à coup sûr un client potentiel ! Le monde végétal comprend plus de 250 000 espèces de plantes dites à fleurs et un pépiniériste digne de ce nom se doit être capable de répondre aux questions sur les arbres, les orchidées, les fougères, toutes les maladies des plantes, tous les traitements, etc. comme si vous demandiez à un podologue un avis sur votre cancer :"mais vous êtes pépiniériste, vous connaissez les plantes ?". Combien de fois ai-je entendu cette réplique en pensant qu'une réponse négative me ferait passer pour un incompétent tout en nuisant à mon chiffre d'affaires futur ! Enfin aujourd'hui je me débarasse de ce raisonnement débilitant.
 
Sauf dans le cas des espèces bien typées comme le ginkgo par exemple, pour déterminer une plante avec précision il est souvent nécessaire d'avoir accès physiquement à un maximum d'organes dont les organes reproducteurs base de leur classification pour 90%. Il faut pouvoir les mesurer, les comparer à des planches botaniques, etc. et cela à condition d'être en présence d'une espèce sauvage. Mais peut-être la plante dont vous cherchez le nom est d'origine horticole, un cultivar rencontré dans un jardin ce qui complique énormément la détermination car il n'existe aucune planche et description officielles des cultivars ! Donc ce n'est pas avec 2-3 photos de feuillage qu'il sera possible de déterminer une plante avec précision, tout au plus une présomption. Et que dire des plantes à déterminer au retour d'un voyage ? Rien ne dit que la plante est originaire de l'endroit ; elle a peut-être été introduite, comment savoir ?
 
Bien sûr l'expérience permet de déterminer avec une marge d'erreur plus ou moins grande une plante sans y passer trop de temps mais cela s'appelle l'expérience au même titre que votre médecin reconnaît une angine dès qu'il vous regarde la gorge ; il n'a pas besoin de consulter un livre mais là, ça ne vous dérange pas de lui payer une consultation ! Donc j'estime aujourd'hui que mes compétences ont autant de valeur que les siennes.