Traduction frTraduction gbTraduction es

Le jardin botanique

Le nom de FLORAMA regroupe deux entités complémentaires mais néanmoins distinctes sur le plan juridique et, depuis janvier 2017, sur le plan géographique :
  1. Florama pépinière (64160 Bernadets) produit et commercialise les jeunes plants présents sur ce site comme elle le fait depuis 25 ans et
  2. Florama jardin botanique (64160 St Jammes) qui s'occupe de la pédagogie (naturoscope.net), de la production de quelques taxons non rentables ainsi que de la vente de graines sur la boutique en ligne du naturoscope.
Bien sûr il y existe de fortes relations entre les deux structures et les passerelles entre les deux sites web sont nombreuses.

Le Jardin Botanique des Pyrénées Occidentales est une association loi 1901 (journal officiel du 11 mai 1994, page 2054 ; Siret : 404 290 744 00014) qui travaille :
 
  • à la connaissance et à la protection de la flore locale,
  • à l'étude de la germination et de la conservation des graines,
  • à la création d'une séminothèque (ou herbier de graines avec actuellement près de 10000 espèces en collection),
  • à l'introduction en culture d'espèces rares souvent non rentables,
  • à la vulgarisation de la botanique au niveau régional et national,
  • à la communication autour du végétal notamment par :
    • le centre de documentation,
    • l'édition de ses publications.
  • à la sensibilisation de tous aux difficultés que rencontre la conservation végétale et animale dans notre pays.
 

Nos activités


Actuellement, les activités du jardin botanique se font dans trois directions et ce en rapport avec les contraintes économiques de l'association :
  • l'étude de la conservation et de la germination des graines,
  • l'introduction en culture d'espèces rares non rentables pour une pépinière,
  • la vulgarisation de la botanique par des publications.
  • l'enrichissement d'un site pédagogique sur les sciences naturelles : naturoscope.net
 
 
Les jeunes plants sont cultivés en tubes

Grâce à nos échanges avec plus de 300 jardins botaniques et notre persévérance dans la recherche de graines rares, nous avons, en dix ans, introduit en culture régulières des centaines d'espèces d'arbres et d'arbustes qui n'étaient pas jusqu'ici disponibles à la vente sur le marché français car bien souvent non rentables. Nous avons donc contribué à l'enrichissement de dizaines d'arboretums ou de jardins botaniques publics et privés en France et dans le reste de l'Europe. A ce titre et pour mieux définir ce type de travaux, je propose un néologisme pour cette profession , celui de botaniériste construit par la contraction de botaniste et de pépiniériste tel que le fut en son temps le mot "informatique".

Par exemple et pour ne parler que des arbres, nous avons introduit, multiplié, distribué et vulgarisé des espèces quasiment introuvables dans le commerce telles que :

Acer coriaceifolium, Acer diabolicum, Acer longipes, Araucaria angustifolia, Asimina triloba, Betula tianschanica, Brabejum stellatiformis, Carya aquatica, Carya ovalis, Carya pallida, Carya texana, Castanea pumila, Celtis africana, Cercis racemosa, Cercis reniformis, Diospyros lycioides, des dizaines d'Eucalyptus dont amplifolia, barberi ou resinifera, Glyptostrobus lineatus, Hovenia dulcis, Juglans hindsii, Keteleeria evelyniana, Lomatia hirsuta, Picea crassifolia, des dizaines de Quercus dont arizonica, engelmannii, emorii, hartwissiana, polymorpha ou rugosa, Rhamnus prinoides, Rhus succedanea et des dizaines de Searsia, Sophora secundiflora, les 3 espèces de Widdringtonia, etc.

 

Nos ressources


Les ressources financières de l'association sont assurées par :
  • la vente d'espèces rares qui sont produites par le jardin et nos membres professionnels,
  • les publications diverses, conférences, cours. Pour plus d'information et pour éventuellement adhérer, reportez-vous à la rubrique Documentation.
  • les dons éventuels.